HAVANA. Jeudi, Eugenio González Álvarez, célèbre militant et entraîneur cubain, est décédé des suites d’un arrêt respiratoire à l’âge de 56 ans.

Eugenio, que ses coéquipiers appelaient “El Flaco”, était un infatigable promoteur du cyclisme dans la municipalité de La Havane, à l’est de La Havane, depuis son entrée dans le monde de ce sport au début de 1991.

Le vélodrome Reinaldo Paseiro et les zones de préparation des jeunes cyclistes du territoire avaient à Eugenio un travailleur tenace, toujours prêt à transmettre son expérience et ses connaissances aux nouveaux groupes d’athlètes.

Avec le départ soudain physique de González Álvarez, le cyclisme cubain et celui de la capitale cubaine en particulier perdent l’un de leurs piliers les plus solides.

Au nom de la Fédération cubaine et de la Confédération panaméricaine du cyclisme (COPACI), son président, José Manuel Peláez Rodríguez, adresse le témoignage de ses plus sincères condoléances aux parents, compagnons et disciples d’Eugenio González Álvarez. (Copaci Press)