HOLGUÍN, CUBA. Le spirite Carlos Álvarez a joué ici aujourd’hui sa meilleure performance historique et a non seulement conquis le difficile tracé de Santiago de Cuba à la Cité des Parcs, mais est passé de la 16e à la première place du VI Clásico de Ciclismo Baracoa-La Habana.

Avec à peu près cinq kilomètres de la 142,4 attendue, n’a pas hésité à s’échapper du peloton de tête, composé d’une trentaine de coureurs, pour ne rejoindre que l’objectif situé en face du stade Calixto Garcia, les bras levés.

Il a été suivi par Cienfuegos Frank Sosa, Pinar del Río Emilio Pérez et habanero Carlos Mirabal, à qui le vainqueur a accordé le même temps (3 heures, 35 minutes et 12 secondes).

Il y a également pédalé Luis Ramírez de Grenade, David Molina de Sancti Spiritus, Frank Consuegra de Buenos Aires et Felix Nodarse de Madrid, héros de ce segment l’an dernier.

Le 26 juillet, alors qu’il s’arrêtait au poste 3 de l’ancienne caserne de Moncada, le lycée multicolore s’enroulait à Puerto Moya (km 21,4). Javier Revilla et Pedro Portuondo.

L’autre port du même niveau, à Rejondones (km 114,5), a été dépassé pour la première fois par Sosa, Portuondo et le champion en titre de la Classic, l’esprit de Joel Solenzal.

L’Indomptable Portuondo, champion de la version 2017 dans cette section, avec 20 points, mène les meilleurs alpinistes devant Solenzal (11), Balmaseda (8) et Sosa (7).

Dans la journée, trois buts ont été disputés dans l’un des secteurs les plus inconfortables du fait du mauvais état de la route, principalement après Palma Soriano (km 41,6), où le Havvanien Kevin Vega, l’Artemiseño Yoan Fernández et le Granma Luis Ramírez.

En traversant la ville de Mella (km 73,9), Cabrera, Mirabal et Avilanian Marlon González ont été les plus combatifs.

Cabrera était excité et tentait de s’échapper, mais était absorbé par le “ballon” avant d’atteindre la troisième roue, située dans l’Entronque de Birán (km 85,8), qui a remporté Revilla, escortée par Guantanamo Frandel Castillo et artemiseño. Fernández

Cependant, Nodarse reste en tête du classement par points, à égalité avec Ramírez avec 8 unités. Derrière Alvarez et le Santiago Miguel Valido apparaissent, qui court pour Sancti Spíritus, les deux avec six.

Ce dimanche sera le tronçon le plus long et le plus plat de la classique, à 199 km de la capitale Holguín à Camagüey, au départ du parc central Calixto García à 8h et 10h.

Les buts de vol seront situés à Las Tunas (79 km) et, déjà sur le territoire de Camagüey, à Guáimaro (km 120 km) et à Sibanicú (km 149,5). (Lissette Ricardo / jit.cu)

DIXIÈME PREMIÈRE ÉTAPE DE CLASSEMENT 3 (142,0 KM).

1. ALVAREZ, CARLOS (SSP) 3:35:12:000
2. SOSA, FRANK (CFG)
3. PEREZ, EMILIO (PRI)
4. MIRABAL, CARLOS (HAB)
5. BALMASEDA, YASMANI (ART) +0:00:06
6. PARRA, ALEJANDRO (HOL) +0:00:19
7. RAMIREZ, LUIS (GRA)
8. MOLINA, DAVID (SSP)
9. CONSUEGRA, FRANK CARLOS (HOL)
10. NODARSE, FELIX (ART)

DIXIÈME PREMIÈRE CLASSIFICATION INDIVIDUELLE GÉNÉRALE.

1. ALVAREZ, CARLOS (SSP) 9:45:09
2. PEREZ, EMILIO (PRI) +0:00:08
3. PARRA, ALEJANDRO (HOL) +0:00:17
4. ARIAS, YAN CARLOS (LTU) +0:00:21
5. MARCOS, LEANDRO (HAB) +0:00:00
6. SOSA, FRANK (CFG) +0:00:22
7. FERNANDEZ, YOAN MIGUEL (ART) +0:00:25
8. RAMIREZ, LUIS (GRA) +0:00:28
9. NODARSE, FELIX (ART) +0:00:00
10. VEGA, KEVIN (HAB) +0:00:00