Après l’analyse et les recommandations des ministères de la Santé et de l’Économie et des Finances, le gouvernement national a confirmé le déclin officiel du Panama en tant que lieu des XXIVes Jeux sportifs d’Amérique centrale et des Caraïbes 2022.

“Nous devons prendre ces décisions pour sauver des vies face à la pandémie COVID-19, témoin de ses effets sociaux et économiques”, a déclaré le vice-ministre de la présidence, Carlos García Molino.

Lors d’une réunion à la présidence de la République, dirigée par le vice-ministre García Molino, avec la participation du directeur général de l’Institut panaméen des sports (Pandeportes), Eduardo Cerda Quintero, du vice-ministre de l’économie et des finances, Jorge Almengor, et de HD Héctor Brands, Le président de la commission de l’éducation, de la culture et des sports de l’Assemblée nationale, Henry Pozo et Camilo Amado, respectivement les présidents du comité d’organisation Panama 2022 et du Comité olympique de Panama, ont été informés des raisons qui empêchent les deux événements sportifs.

Assistera également à la réunion le directeur technique de Pandeportes et un membre du conseil d’administration de COPAN, Irving Saladino, et le directeur de l’unité de coordination des infrastructures publiques, l’ingénieur Inés Samudio.

«Notre projection de ressources pour les prochains exercices financiers détermine à assumer avec responsabilité et prudence que la réalisation, par notre pays, des allusions équitables régionales n’est pas réalisable, a souligné le vice-ministre García Molino.

Les autorités ont également souligné qu’elles chercheront à renforcer les Pandeportes ainsi que les structures institutionnelles et à soutenir les athlètes dans des aspects tels que la formation, les ressources et la planification de leurs engagements sportifs.

“Nous exhortons nos athlètes à avoir confiance qu’ensemble nous atteindrons l’objectif d’augmenter le nombre de pays, dans l’espoir que des jours meilleurs viendront bientôt pour notre pays et le sport national”, a souligné le vice-ministre de la présidence.

 Source: Pandeportes