Malgré l’absence cette année du calendrier international UCI et donc du circuit América Tour et de la catégorie 2.2, la Fédération dominicaine de cyclisme travaille dur pour faire le traditionnel circuit annuel avec une organisation efficace et des niveaux de sécurité qui permettent son retour l’élite des courses par étapes du continent.

La tournée Independence se déroulera du 24 février au 1er mars et cette fois, elle comportera trois circuits, quelque chose de spécial selon le président de la Fédération dominicaine de cyclisme, Jorge Blas. Et la prochaine édition sera «l’un des meilleurs tours» considéré par Blas.

A cette occasion, différents des deux dernières éditions, ils auront «le soutien de la DIGESETT – Direction générale de la sécurité du trafic et du transport terrestre – et de la COMIPOL – Commission militaire et de police – pour la sécurité. Nous allons faire un meilleur tour que les précédents, à cause du problème de sécurité », a déclaré Blas.

Une grande contribution, car les deux dernières années ont vu les étapes suspendues par manque de sécurité. En 2019, la quatrième étape a connu ce destin.

Les étapes

Blas a indiqué que les étapes sont déjà définies.

Le 24 février sera Santo Domingo-San Cristóbal-Baní-Santo Domingo. Le 25: Santo Domingo-San Pedro de Macorís-Santo Domingo. Le 26: Santo Domingo-Boca Chica-Monte Plata. Le 27: ce sera un circuit à Villa Altagracia, qui s’y fait pour la troisième année.

Le 28: Santo Domingo-Constanza, qui est la scène reine. Le 29: un circuit dans la zone monumentale de Santiago de los Caballeros et le 1er mars se termine par un autre circuit au cinquième centenaire. “Cette année, nous faisons une tournée pour les gens, parce que nous faisons plus de circuits”, a expliqué Blas.