LA 34e Tobago International Cycling Classic (TICC) doit toujours débuter le 29 septembre.

 Le président du TICC, Jeffrey Charles, a déclaré mercredi que les promoteurs restaient tranquillement convaincus que la course populaire sur route ne serait pas annulée en raison de la pandémie mondiale de covid19.

 Bien qu’il reconnaisse qu’il existe encore une certaine incertitude compte tenu de la préoccupation persistante des coronavirus, Charles pense que si les frontières de TT sont rouvertes dans les deux prochains mois, les cyclistes pourraient réserver des vols et confirmer leur participation.

 “Je le laisse sur le calendrier jusqu’à nouvel ordre. Les cyclistes tiennent beaucoup à ce qu’il se détache. Il nous reste encore quatre mois et tout peut arriver pendant cette période. Je fais simplement savoir aux cyclistes qu’il est toujours sur le calendrier. Nous n’avons pris aucune décision d’annuler. À la mi-août, nous prendrons une décision finale confirmant si nous pouvons aller de l’avant et accueillir le classique », a déclaré un optimiste Charles.

 L’édition 2020 (prévue du 29 septembre au 4 octobre) est considérée comme le plus grand événement sportif international annuel à Tobago. La compétition (comprenant quatre étapes et un événement principal) attire des dizaines de coureurs du monde entier, y compris des cyclistes sur route expérimentés d’Europe, d’Amérique du Sud, d’Amérique du Nord et des Caraïbes.

 Le cycliste sur route le plus accompli de TT, Emile Abraham, a approuvé la possibilité de concourir cette année et prépare son équipe basée à Atlanta, aux États-Unis, pour participer.

 Charles a déclaré qu’il avait été en contact permanent avec de nombreux coureurs étrangers désireux de reprendre la compétition après avoir été contraints de rester à l’intérieur dans leurs pays respectifs pendant la pandémie.

“Je veux que les coureurs sachent que c’est activé afin qu’ils ne prennent pas d’autres engagements”, a déclaré Charles. “J’ai parlé à quelques-uns de mes principaux sponsors et ils sont très intéressés à ne pas encore suspendre l’événement. Je n’ai encore rien abandonné ni annulé.

“Nous sommes très optimistes que cela puisse se produire. L’intérêt pour encore plus que la normale car il n’y a pas de courses en cours et les cyclistes ont faim pour concourir”, a-t-il ajouté.

Charles a également confirmé qu’il avait déjà obtenu le soutien habituel de la Chambre d’assemblée de Tobago (THA) et de certains de ses principaux sponsors qui restent attachés à la cause.

 Depuis sa création, le TICC n’a jamais été reporté ou annulé. Il a également été suggéré au comité d’organisation que, même s’ils devaient repousser l’événement de deux semaines, ils étaient prêts à accueillir ce changement pour faciliter la fluidité des opérations.

 “Mon objectif est de faire tout ce qui est possible pour que la course se déroule sans être irresponsable”, a noté Charles. “Nous verrons comment cela se passera.

Nous espérons la levée éventuelle de l’interdiction de voyager d’ici fin juin, ce qui donnerait encore aux athlètes suffisamment de temps pour s’organiser pour la compétition. Si nous pouvions le réussir, cela devrait ajouter plus de prestige à l’événement, car nous avons pu passer à travers les moments difficiles. »

Il a conclu: «Une fois le parrainage terminé, la course se poursuivra. La nouvelle équipe de direction de la THA est désormais très favorable à cette course. La THA est de grands partisans de l’événement et le National Lotteries Control Board est également à bord.

Tout le monde veut que quelque chose de positif se produise et je leur donne des commentaires positifs en ne jetant pas encore l’éponge. »

Source: https://newsday.co.tt/