QUITO. Les responsables du cyclisme équatorien ont salué mardi la proposition de proclamer le 2 juin Journée nationale du cyclisme, coïncidant avec la victoire de Richard Carapaz dans le récent Giro d’Italia.

Le président du Comité olympique équatorien (COE), Augusto Morán, et le titulaire de la Fédération équatorienne de cyclisme (FEC), Oswaldo Hidalgo, ont qualifié de “transcendantale” la proposition faite par le législateur Sebastián Palacios de se souvenir de l’exploit de “La locomotive”, comme ils disent aussi à Carapaz.

“Je pense que c’est un événement important et capital pour le sport que l’Assemblée nationale (le Parlement) veut faire du 2 juin un jour spécial du cyclisme équatorien”, a déclaré Morán à Efe.

Le président du Conseil de l’Europe a également souligné que si la proposition était approuvée, ce serait “très important”, non seulement pour le cyclisme, mais pour le sport équatorien en général.

“Eh bien, je vais récompenser Carapaz avec une date spéciale”, a déclaré le chef.

En plus de la proposition de fête nationale, le législateur demandera ce mardi à la chef de l’État, Lénine Moreno, d’organiser une table de travail avec la participation d’athlètes, de représentants de l’exécutif, du législatif et de l’entreprise privée à proposer un mécanisme et des incitations. pour les athlètes.

La demande adressée au président confirme également la suppression des droits de douane pour l’importation d’équipements sportifs et le fait que la promotion et la massification du sport deviennent une politique de l’État d’une manière plus directe et plus profonde à tous les niveaux.

Le jour où Carapaz a remporté le Giro d’Italia, Moreno a annoncé la suppression de la taxe à l’importation sur les vélos de compétition, un tarif actuellement fixé à 30%.

Le chef de l’Etat a par ailleurs déclaré qu’un soutien économique serait apporté au cycliste équatorien et à tous les athlètes du pays.

Le 2 juin, Carapaz est devenu le premier Équatorien à remporter le Giro d’Italia et a grimpé sur le podium. Il était accompagné de l’Italien Vincenzo Nibali, deuxième, et du Slovène Primoz Rodlic, troisième. (hoylosangeles.com)