SAINT JOSE. La victoire du Mexicain Efrén Santos, dans la deuxième étape de la Vuelta a Costa Rica 2018, lui a non seulement permis de prendre la tête du mouvement, mais aussi de donner un coup d’autorité à son désir de conquérir le virage costaricien.

Santos, de l’équipe spécialisée de Canel, a été le meilleur de ses 122 km avec un temps de 3 heures 2 minutes et 8 secondes (3:02:08) entre Cañas et La Cruz, Guanacaste, et a également profité de plus de Dix-huit minutes plus tard, comme les cas de Román Villalobos (Canel), Joseph Chavarría (Nestlé 7C) et des Colombiens Óscar Sánchez (Canel’s) et Aristobulo Cala (TCBY).

Les Aztèques, de même que le coléoptère Diego Cano (TCBY) et Elias Vega (Nestlé), ont organisé un long vol qui s’est soldé par une ascension à La Cruz, qui a profité des Aztèques pour faire une différence de sept et 19 secondes avec Cano et Vega, respectivement. , qui ne pouvait pas supporter le pas du gagnant.

A 1:04 minutes, les ticos Daniel Bonilla et Bryan Salas (Nestlé) ont atteint la ligne d’arrivée. Ils ont survécu à la débâcle et se sont battus pour le virage national, tandis que Villalobos, Chavarría, Sánchez et Cala ont été laissés derrière et ont compromis leurs chances de se battre. le retour.

Dans la journée, le grand handicap handicapé était le Russe Maxim Piskunov, qui, en plus de perdre le maillot de leader, cédait également sa première place dans la modalité des buts volants.

Efrén Sánchez, qui lors des deux dernières éditions a grimpé au sommet du podium et a même été champion de montagne en 2017, a fait une course très intelligente, ce qui lui a permis de franchir la ligne d’arrivée en premier.

“Dieu merci, on nous a donné la scène. L’année dernière, nous étions également des leaders et c’est quelque chose de beau. Cela ne fait que commencer, mais c’est un petit avantage dans nos aspirations “, a déclaré Santos.

Ce mardi aura lieu la troisième fraction avec une route plate et très chaude entre La Cruz, Philadelphie, Santa Cruz et Nicoya avec un départ à 9h00. (Juan Diego Villarreal / nacion.com)

1. Efrén Santos (Canel – Spécialisé) 03:02:00
2. Diego Cano (TC PAR Strongman Coldeportes) +00: 00: 07
3. Elias Vega (Géant NSTLE 7C CBZ) +00: 00: 19
4. Brayan Salas (Néstle Giant) +00: 01: 04
5. Daniel Bonilla (Géant Néstle) +00: 01: 04
6. Jonathan Cañaveral (TCBY Strongman Coldeportes) +00: 01: 20
7. Oscar Quiroz (TCBY Strongman Coldeportes) +00: 01: 34
8. Pablo Alarcón (Canel’s – Spécialisé) +00: 01: 38
9. Eduardo Corte (Canel’s – Spécialisé) +00: 01: 46
10. Pablo Mudarra (Le long Amanco) +00: 01: 58

DIX PREMIER CLASSEMENT GÉNÉRAL INDIVIDUEL.

1. Efrén Santos (Canel – Spécialisé) 06:54:28
2. Diego Cano (TCBY Strongman Coldeportes) +00: 00: 07
3. Elias Vega (Néstle-Giant) +00: 00: 19
4. Bryan Salas (Néstle-Giant) +00: 01: 04
5. Daniel Bonilla (Géant Néstle) +00: 01: 04
6. Jonathan Cañaveral (TCBY Strongman Coldeportes) +00: 01: 15
7. Oscar Quiroz (TCBY Strongman Coldeportes) +00: 01: 34
8. Pablo Alarcón (Canel’s – Spécialisé) +00: 01: 38
9. Eduardo Corte (Canel’s – Spécialisé) +00: 01: 46
10. Pablo Mudarra (Le long Amanco) +00: 01: 58