HAVANA. Le VI National Classic Road Cycling a été reporté au mois de mars (du 7 au 17), mais plusieurs des équipes prévues pour ce combat animeront le sauvetage de La Farola Award, du vendredi 18 février au vendredi 18 février, avec une tournée de quatre étapes.

La classique ne sera pas rendue publique le 21 février, comme prévu à l’origine, a annoncé le commissaire national Pablo Arturo Campins. «La coïncidence avec le référendum constitutionnel du 24 février a été analysée. Depuis, toutes les provinces sont immergées dans l’organisation de ce processus transcendantal “, a-t-il déclaré.

«Nous en profiterons pour travailler sur tous les aspects nécessitant un virage cyclique, très exigeant en termes de logistique et d’organisation. Non seulement pour répondre aux besoins techniques des athlètes, mais également pour permettre à la population de profiter d’un spectacle magnifique, le seul qui puisse se déplacer d’un bout à l’autre de l’île en si peu de temps “, at-il ajouté.

Les campeurs ont assuré que les territoires continueraient à travailler dans ce sens, car tout cela contribue à être prêt pour la reprise de l’international à Cuba, “un rêve de tous les cyclistes et de la famille de ce sport”, a déclaré le directeur.
La Classique Nationale maintiendra son calendrier d’étapes, ses horaires et son kilométrage identiques. Les 10 jours de compétition et le jour de repos à Trinidad ont prévalu, avec la livraison des métaux devant la salle polyvalente Ramón Fonst, comme dans la version 2016.

Au total, ils seront 1295,3 km, de la Première Ville à la capitale, selon le guide technique de la course. En cours de route, il y aura 10 buts volants avec un bonus et 17 sans cet attrait, ainsi que cinq récompenses de catégorie B en montagne et trois récompenses de niveau C.

Pour le moment, plusieurs équipes se dirigent ou se dirigent vers Guantánamo pour prendre part au traditionnel prix La Farola, qui aura pour la première fois son apogée à Maisí, la municipalité la plus à l’est de l’île.
Il commencera le 15 avec un circuit du centre-ville de Guantánamo, où ils couvriront 60 kilomètres. Un jour plus tard, la distance passera à 90 km puisqu’elle inclura la région de Limonar, dans une course en ligne qui se termine par quelques tours autour du Reparto Caribe.

Dimanche 17, il y aura un transfert en bus de 65 km vers San Antonio del Sur, une ville dans laquelle les concurrents pourront faire du vélo, s’échauffer et chercher à arriver le plus tôt possible et le mieux possible à la Première ville (90 km), après la L’équipe grimpe sur Altos de Cotilla et descend jusqu’à la ligne de jugement dans la partie la plus accidentée de cette aventure.

Le quatrième et dernier jour sera une nouveauté car, pour la première fois, une étape sera discutée de Baracoa à Maisí. Le segment sera à 98 km du point le plus oriental du pays, que la caravane n’a peut-être jamais visité.

Rolando Vera, commissaire international qui agira en tant que principal du concours, a déclaré à JIT avoir enregistré son sextetas dans les provinces de Matanzas, Sancti Spíritus, Ciego de Ávila, Las Tunas, Holguín, Santiago de Cuba et les hôtes. (Journal Lisset Ricardo / JIT)