BOGOTÁ. Le cycliste luxembourgeois Bob Jungels (Deceuninck-Quick Step) a assailli les leaders du Tour Colombia 2.1 pour remporter la victoire dans la quatrième étape, une journée de transition et 144 kilomètres disputés ce vendredi avec départ et arrivée dans la ville de Medellin.

Le pilote Deceuninck-Quick Step a pris la tête du Colombien Rigoberto Urán (Education First), tombé à la troisième place.

Jungels, le premier Luxembourgeois à remporter la victoire en Colombie, a désarmé le sprint avec une attaque à 1 500 mètres pour finir par une victoire en solo qui lui a permis de rayer le peloton de 3 secondes, ce qui l’a amené à la première place du classement. classement général.

Mihkel Räim (Académie d’Israël) et Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) ont terminé deuxième et troisième.

“Je suis heureux pour l’équipe, c’est un honneur de porter ce maillot”, a déclaré Jungels, tout en notant qu’il avait les moyens de défendre le leadership en montagne lors des deux dernières étapes.

Derrière Jungels, Raim et Alaphilippe, venaient l’Équatorien Esteban Villareal et le Japonais Hideto Nakane, ainsi que les Colombiens Diego Ochoa, Weimar Roldán, Edwin Ávila, Miguel Florez et Daniel Muñoz.

Avec la victoire d’aujourd’hui, pour laquelle il a reçu le maillot bleu du vainqueur de l’étape du maire de Medellín, Federico Gutiérrez, le cycliste de Deceuninck, Quick Step, a pris le maillot orange du leader à Urán.

La fraction, un circuit de 144 kilomètres à Medellin, a eu dans sa phase initiale une fuite de 2 minutes et 20 secondes entre Miguel Ángel `Superman ‘López (Astana), Juan Esteban Arango (Sélection Colombie) et Miguel Rubiano (Coldeportes Zenú ), entre autres.

Cependant, manquant 10 kilomètres pour franchir la ligne d’arrivée, le peloton a atteint les coureurs de l’évasion, qui n’ont pas pris les premières positions de l’étape.

De son côté, Arango était le protagoniste de la montagne ce vendredi pour remporter deux prix, avec lesquels il avait deux points de retard sur William Muñoz, leader du classement avec six unités.

Le classement général est dirigé par Jungels avec un temps de 10 heures, 24 minutes et 13 secondes, suivi par Alaphilippe de deux secondes et Martinez de quatre.

La tournée colombienne 2.1 se poursuivra ce samedi avec la contestation de sa cinquième et avant-dernière étape, 172,2 kilomètres avec départ et arrivée à La Union, municipalité du département de Valle del Cauca. (esciclismo.com)

DIXIÈME PREMIÈRE ÉTAPE DE CLASSEMENT (144 KM).

1. Bob Jungels (LUX / Deceuninck-Quick Step) 3:04:37
2. Mihkel Räim (Académie EST / Israël) +0:00:02
3. Julian Alaphilippe (FRA / Deceuninck-Quick Step) +0:00:02
4. Cristian Villarreal (écu / sel de l’Équateur) +0:00:02
5. Hideto Nakane (JPN / Nippo-Vini Fantini) +0:00:02
6. Diego Ochoa (COL / Manzana Postobi) +0:00:02
7. Weimar Alfonso Roldán (COL / Medellín) +0:00:02
8. Edwin Ávila (Académie COL / Israël) +0:00:02
9. Miguel Florez (Androni Giocattoli) +0:00:02
10. Daniel Muñoz (Androni Giocattoli) +0:00:02

DIXIÈME PREMIÈRE CLASSIFICATION INDIVIDUELLE GÉNÉRALE.

1. Bob Jungels (LUX / Deceuninck-Quick Step) 10:24:13
2. Julian Alaphilippe (FRA / Deceuninck-Quick Step) +0:00:02
3. Rigoberto Urán (COL / EF Education First) +0:00:04
4. Daniel Felipe Martínez (COL / Education First) +0:00:04
5. Lawson Craddock (USA / Education First) +0:00:04
6. Egan Bernal (COL / Sky) +0:00:12
7. Jhonatan Narváez (ECU / Sky) +0:00:13
8. Iván Ramiro Sosa (COL / Sky) +0:00:14
9 Sebastián Henao (COL / Sky) +0:00:14
10. Miguel Ángel López (COL / Astana) +0:00:18