GUATEMALA À ce jour, 17 équipes, nationales et étrangères, disputeront la 19e édition du Tour féminin au Guatemala, qualifié de 2,2 degrés par l’Union cycliste internationale (UCI), qui parcourra une distance totale de 462,3 km.

Il y aura 13 représentants étrangers et 4 Guatémaltèques qui réuniront 98 cyclistes et qui tireront dans les départements d’Escuintla, Sololá, Quetzaltenango, Totonicapán, Chimaltenango et Guatemala.

Les équipes qui participeront au concours sont: Cuba, Chili, Honduras, Costa Rica, Sport Caraïbes-Panam, Amérique du Sud-Panam Sport, Astana du Kazakhstan, basé en Italie; L’équipe professionnelle cycliste Swapit-Agolico, originaire du Mexique; Nouvelle équipe cycliste Evolution, de Porto Rico; Club Fernández, du Brésil; San Mateo Pro-Cycling, de Colombie; Ligue de cyclisme d’Antioquia, de Colombie; Proyecta Liga de Cundinamarca, de Colombie; et, pour le Guatemala, Hino-One-LaRed, Optique de luxe, Association des bicyclettes San Marcos et Suki.

Pour assurer le fair-play, l’UCI a nommé Carmen Jaimes de Machado au poste de commissaire internationale. Machado est de nationalité vénézuélienne et assumera les fonctions de directeur du groupe de commissaires, avec l’aide du commissaire international colombien Juan Cano Arcila et du Josué Esquit Robledo, du Guatemala.

L’un des représentants guatémaltèques ayant un taux de transcendance élevé sera Gabriela Soto, qui portera les couleurs de l’équipe mexicaine Swapit-Agolico, basée à Guadalajara, au Mexique.

“Je me suis très bien adapté et j’espère que les bons résultats viendront. L’attente est de gagner le retour. Il y a des coureurs à part entière “, a analysé l’athlète Quetzalteca de 26 ans.

Parmi les filtres de sécurité dont disposera la Fédération guatémaltèque de cyclisme, l’organisateur de la manifestation, au moins 20 contrôles antidopage ont été confirmés, dont 4 sont attendus par étape, par l’Agence nationale antidopage. . (dca.gob.gt)