MANAGUA. Plus de 70 cyclistes du Nicaragua, de Cuba, du Honduras et du Costa Rica ont pris part au dernier tour de la course «Vuelta a Nicaragua», qui a débuté vendredi dernier et s’est terminée ce dimanche après avoir parcouru Masaya, Chinandega et Managua comme le dernier circuit de 100 kilomètres de parcours à travers les différents espaces sportifs et touristiques.

Enrique Armas, maire suppléant de Managua, a souligné qu’aujourd’hui, le cyclisme bénéficie d’une plus grande ouverture et d’une plus grande participation grâce à la politique du gouvernement visant à faire du Nicaragua un pays de référence dans le domaine sportif.

Assurez-vous de voir ce qui s’est passé lors du concours national de culturisme
“Nous travaillons main dans la main avec la Fédération de cyclisme et un échantillon d’entre eux est le nombre de réunions qui ont eu lieu. Nous avons eu la visite d’athlètes de toute la région et des autorités mondiales de cette discipline”, a-t-il déclaré.

Le soutien au sport témoigne de la bonne volonté du gouvernement, a déclaré Yader Grijalva, président de la Fédération cycliste nicaraguayenne.

«Nous avons d’excellentes routes et une protection policière de premier ordre, facteurs qui favorisent un événement de cette ampleur. Aujourd’hui, les étrangers sont surpris par la situation de notre pays et sont heureux de se qualifier comme l’un des pays offrant les meilleurs circuits. de la région », a-t-il déclaré. (el19digital.com)