SAN JOSE. La piste “El Cabuyal”, située dans la ferme de La Lucha, a été le théâtre de la première édition du Open d’Amérique centrale de descente, où le vainqueur était le costaricien Roberto Castillo, qui avait battu le Guatémaltèque Marvin Spiegler un peu plus d’une seconde. Catégorie Elite.

Le temps du tico était de 2: 57,445 tandis que le chapín Marvin Spiegler a fermé avec 2: 58,788, la troisième place était pour le vétéran Carlos Castillo du Costa Rica, la quatrième pour Jhonny Flores du Costa Rica et la cinquième pour Angel Ochoa du Honduras .

Le récit de la finale centraméricaine qui s’est tenue le 24 mars à Guatemala a été répété à la Finca La Lucha. À cette époque, Roberto Castillo avait battu à peine deux millièmes de l’actuel champion guatémaltèque, Marvin Spiegler, dans une crise cardiaque.

Ce dimanche, 60 concurrents du Costa Rica, du Guatemala et du Honduras sont arrivés à “El Cabuyal” répartis dans 10 catégories.

Dans la catégorie Master A, le vainqueur était Juan Carlos Linares du Guatemala, en Mater B José Morales du Costa Rica, à Cadette il a remporté le prix de Jesús Gamboa du Costa Rica.

Dans la catégorie féminine, la gagnante était Marcela “La Reina” Cannet. Dans Infantil, la gagnante était Juan Manuel Vélez, un Colombien résidant au Costa Rica. Dans la catégorie Rigid, il a remporté le Costa Rica Jeaustin Cerdas. Chez les débutants, le gagnant était Carlos Zamora et Semi Professional Randall Camacho du Costa Rica.

L’une des plus surprenantes de cet Open de la ferme Lucha a été l’excellente carrière du jeune costaricien Pablo Aguilar qui, à 18 ans, était le septième meilleur temps en 3: 10 086, descendant comme s’il était une élite.

La piste s’étend sur 2 kilomètres entre une plantation de cabuya, d’où son nom. La sortie est située à une altitude de 2 100 mètres avec un objectif de 1 500 mètres avec descentes. Un cinquième du parcours est neuf, très technique et escarpé avec l’appui de la classe 2 international certifié par un commissaire de l’UCI du Canada.

La piste “El Cabuyal” est l’une des meilleures d’Amérique centrale où se tiennent finalement les championnats nationaux et où se déroulera à l’avenir un championnat panaméricain.

“La Coupe d’Amérique centrale est un effort régional visant à promouvoir le sport avec le soutien des fédérations des pays de la région. Nous espérons que la COPACI, Confédération panaméricaine du cyclisme, soutiendra également la Coupe 2020 “, a déclaré Giovanni Castillo, président de la Costa Rican Downhill Association.

La Coupe d’Amérique centrale de descente comprend 4 dates. La deuxième se tiendra le 21 juillet au Honduras, la troisième le 15 septembre au Nicaragua et la finale le 24 novembre à El Salvador. (teletica.com)