BOGOTÁ. Le pilote colombien Rigoberto Urán, de l’équipe EF Educartion First, a retrouvé le leadership du Tour Colombia 2.1 jeudi à l’issue de la troisième étape, qui s’est déroulée à Llanogrande, dans une zone rurale de Rionegro, département d’Antioquia, qui a remporté le sprinteur Juan Sebastián Molano. (Emirats Arabes Unis).

Molano, qui suit les traces de ses compatriotes Fernando Gaviria (Emirats Arabes Unis) et Álvaro Hodeg (Deceuninck-Quick Step), a arrêté le chronomètre en 3 heures, 42 minutes et 52 secondes, pour un trajet de 167,7 km.

Derrière Molano, le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) et les Colombiens Diego Ochoa (Manzana Postobón), Miguel Ángel López (Astana) et Egan Bernál (Sky).

Molano était “très heureux pour la première victoire avec la nouvelle équipe”. “Avec l’absence de Gaviria, l’équipe m’a donné l’occasion et je voulais en profiter”, a-t-il ajouté.

Urán, qui a repris l’avantage, totalise 7 heures 19 minutes et 37 secondes, est à égalité avec ses coéquipiers Daniel Martínez et Lawson Craaddock.

“Cette chemise (le chef du général), je veux la dédier à toute ma famille, vous êtes toute ma famille, vous êtes aimée, merci pour cette affection, un gros câlin”, a déclaré Urán.

La quatrième place du général individuel est occupée par Alaphilippe, qui donne 2 secondes, tandis qu’Egan Bernal (Sky) est cinquième à 8 secondes.

Hodeg, qui a commencé la journée en tant que leader, a perdu la roue du peloton principal dans les 25 derniers kilomètres et concentre désormais son travail sur la recherche d’une autre victoire dans une étape plate.

La scène a été animée par l’évasion des Colombiens Fabio Duarte (Medellin), Marvin Orlando Angarita (Sel de Colombie), Brayan Ramirez (Zenu Coldeportes), William David Muñoz (Strongman Bicycles) et José Nicolas Castro (GW Shimano). Le quintet perdait des unités pour être finalement neutralisé à 19 kilomètres de la fin.

Les moments les plus excitants ont été vécus à partir de là, dans la dernière ligne droite, lorsque les coureurs ont dû affronter la montée au Alto Nano, un prix de montagne de troisième catégorie.

Des coureurs comme l’Équatorien Richard Carapaz (Movistar) et le même Alaphilippe ont tenté d’attirer les divergences, mais leurs efforts n’ont pas porté fruit, car le travail de ceux qui étaient intéressés à se joindre aux coureurs et à laisser leurs emballeurs se disputer la scène .

Ivan Sosa (Sky), Superman López, Cristian Muñoz (Emirats Arabes Unis), Dayer Quintana (Neri Sottoli-Selle Italie) et même Óscar Quiróz (Coldeportes-Strongman) l’ont également essayé.

Le Tour Colombia 2.1 continuera ce vendredi avec la contestation de sa quatrième étape, de 144 kilomètres avec départ et arrivée à Medellin. (esciclismo.com)

DIXIÈME PREMIER ÉTAGE DE CLASSEMENT 3 (167,7 KM).

1. Juan Sebastián Molano (COL / Emirats Arabes Unis) 3:42:54
2. Julian Alaphilippe (FRA / Deceuninck-Quick Step)
3. Diego Ochoa (COL / Manzana Postobón)
4. Miguel Ángel López (COL / Astana)
5. Egan Bernal (COL / Sky)
6. Edwin Ávila (Académie COL / Israël)
7. Miguel Florez (Androni Giocattoli)
8. Juan Esteban Arango (COL / Sel. De Colombie)
9. Richard Carapaz (ECU / MOVISTAR)
10. Edison Muñoz (COL / Fierté Paisa)

DIXIÈME PREMIÈRE CLASSIFICATION INDIVIDUELLE GÉNÉRALE.

1. Rigoberto Urán (COL / Education First) 07:19:37
2. Daniel Felipe Martínez (COL / EF Education First) +00:00:00
3. Lawson Craddock (USA / EF Education First) +00:00:00
4. Julian Alaphilippe (FRA / Deceuninck-Quick Step) +00:00:02
5. Egan Bernal (COL / Sky) +00:00:08
6. Bob Jungels (LUX / Deceuninck-Quick Step) +00:00:08
7. Jhonatan Narváez (ECU / Sky) +00:00:09
8. Iván Ramiro Sosa (COL / Sky) +00:00:10
9. Christopher Froome (GBR / Sky) +00:00:10
10. Sebastián Henao (COL / Sky) +00:00:10